AccueilListe des jeux ► Fiche
ArcheAge Begins

ArcheAge Begins

Free to play
Jeux de rôles Heroic Fantasy
Editeur : Trion Worlds
Date de sortie : mai 2017
0 sur 5
(0 notes et 0 avis)
Noter ce jeu
ArcheAge Begins
ArcheAge Begins
ArcheAge Begins
ArcheAge Begins
ArcheAge Begins
ArcheAge Begins
ArcheAge Begins

ArcheAge Begins, le célèbre jeu décliné sur mobile

Issu de la licence d’ArcheAge, le MMO sur PC, ArcheAge Begins a été créé pour s’adapter aux plateformes mobiles. Attention, il ne s’agit pas simplement de l’adaptation du célèbre MMORPG, mais les développeurs ont conçu un nouveau jeu à part entière. Il ne s’agit pas non plus d’une suite, car le scénario se déroule aux prémices de cet univers bien connu. Développé par les Sud-Coréens de Gamevil (créateurs de Darkness Reborn et de Kritika), ArcheAge Begins est un jeu sur mobile basé sur le sandbox.

Un jeu inédit dans l’univers d’ArcheAge

Ce titre s’inspire qu’ArcheAge, un MMORPG sur PC qui avait eu un véritable succès tant du côté de la critique que des joueurs. Connu pour son gameplay en monde ouvert, son système unique de création de vaisseaux et ses mondes luxuriants, AA avait rassemblé plus de deux millions de joueurs dans le monde. C’est pourquoi ses créateurs ont voulu s’attaquer à une version mobile.

Dès le début vous êtes plongé dans le monde d’ArcheAge. Vous allez suivre la première expédition pour tenter de trouver le jardin contenant les secrets de la création du monde. Des événements qui se sont déroulé 2000 ans avant l’époque du MMO.

Grâce à ses combats mêlant technicité et dynamisme, ArcheAge Begins parvient presque à faire oublier le jeu sur PC, même si forcément tous les aspects propres aux MMORPG sur PC n’ont pas pu être retenus.

Suivez les 12 héros de la mythique expédition

Avec l’aide de Min-hee Jeon, spécialiste de la littérature fantastique et auteurs de l’oeuvre originale The ArcheAge Chronicles, les développeurs ont voulu une immersion totale dans ce monde mystérieux.

Vous pourrez ainsi suivre les 12 héros de la première expédition, celle de la “Bibliothèque” par laquelle tout a commencé. Afin d’accomplir votre quête, vous devrez former une équipe de combat avec quatre héros. Pour cela, vous devrez les choisir par un vaste choix de races (humains, Firrans, Nains, Elfes…) et de classes. Une fois votre équipe au complet à vous les nombreux défis qui vous attendent. Grâce à un gameplay complet, vous pourrez alterner des combats en PvP contre des milliers d’autres joueurs (en mode pillage par exemple), et des sessions en PvE avec différents donjons de groupes.

Parmi les personnes d’ArcheAge Begins, découvrez Gene, le prince d’Epherium. Toujours sur ses gardes, il doit faire face à la menace constante d’un assassinat qui pèse sur ses épaules. Sa maîtresse, Kyprosa est une valeureuse guerrière qui se battra jusqu’à son dernier souffle pour protéger sa soeur Orchidna. Vous pouvez également opter pour Tahyang. Ce combattant mi-homme, mi-bête a décidé de quitter sa tribu, les Firrans, pour ne plus vivre comme un nomade. Fidèle à ses convictions, il pourrait même aller jusqu’à se sacrifier pour les défendre. Découvrez aussi Aranzeb, le mentor de Kyprosa. Il s’agirait du plus grand mage Elfe de tous les temps. Son ambition ? Percer tous les mystères du monde grâce aux nombreux ouvrages de la Grande bibliothèque.

Un système d’artisanat très développé

ArcheAge Begins se base sur un système d’artisanat assez bien pensé reposant sur la collecte de matériaux grâce notamment à la pêche et à l’élevage. Pour évoluer, faire face à vos besoins et engranger de l’argent, vous pourrez soit faire du commerce via un hôtel des ventes, soit choisir une option plus virile et privilégier le pillage en vous attaquant par exemple à des caravanes marchandes. Ce sera à vous de choisir.

Forcément, ArcheAge Begins a dû s’adapter aux spécificités du jeu sur mobile, forçant les développeurs à ne retenir que certains aspects du MMO sur PC, en s’appuyant par exemple sur des systèmes d’attaques automatiques. Toutefois, leur volonté de créer un jeu inédit pour les fans de AA compense largement ces petites déceptions.

Commentaires

X En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies ou autres traceurs pour vous proposer des publicités ciblées, adaptées à vos centres d'intérêts, améliorer le fonctionnement du site et réaliser des statistiques de visites. Pour en savoir plus et paramétrer les cookies, cliquez ici.